Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook Share this photo on Google+ Share this photo on StumbleUpon

D'or et d'(és)illusions...

Posted by Evelyne Dubos (Ouaga, Burkina Faso) on 26 December 2012 in Art & Design and Portfolio.

Vitrine d'un magasin de luxe sous la pyramide du Louvre, à Paris.
J'AI PRIS CETTE PHOTO PARCE QUE JE TROUVAIS ÇA BEAU SUR LE MOMENT MAIS NE SAVAIS QUOI EN FAIRE CAR JE NE ME RETROUVAIS PAS DANS CE QU'ELLE REPRÉSENTAIT.
ET PUIS L'AUTRE SOIR J'AI REGARDÉ "RETOUR EN TERRE INCONNUE" ET VOICI LES PROPOS DE FRÉDÉRIC LENOIR, PHILOSOPHE ET SOCIOLOGUE, QUI ILLUSTRENT BIEN CE QUE JE RESSENS FACE À CETTE PHOTO ET QUI RÉPONDAIT À LA QUESTION DE FREDÉRIC LOPEZ : POURQUOI EST-ON SI TOUCHÉS QUAND ON VA À LA RENCONTRE DES PEUPLES AUTOCHTONES ?
"AUJOURD'HUI, EN OCCIDENT, LES VALEURS ESSENTIELLES SONT DES VALEURS SUPERFICIELLES. LE CONSUMÉRISME, L'IDÉOLOGIE DE LA CONSOMMATION NOUS FONT CROIRE QUE POUR RÉUSSIR SA VIE (ÊTRE HEUREUX...) IL FAUT AVOIR UNE ROLLEIX (OU UN SAC DE GRANDE MARQUE...) À 50 ANS !
ET QUAND ON VA EN PAPOUASIE (OU AU NIGER, AU BURKINA FASO, EN BOLIVIE J'EN PASSE ET DES MEILLEURS...) ON S'APPERÇOIT QUE C'EST PAS VRAI DU TOUT ! QUE FINALEMENT TOUTES LES VALEURS QUI NOUS MOTIVENT, QUI SONT LE MOTEUR DE NOS SOCIÉTÉS SONT DES VALEURS SUPERFICIELLES ET QUE LES VALEURS LES + PROFONDES QUI TOUCHENT NOTRE COEUR SONT LES MÊMES QUE CELLES DE CES GENS DU BOUT DU MONDE.
ÇA MONTRE QU'IL ÉXISTE DES VALEURS UNIVERSELLES SUR LESQUELLES ON PEUT FONDER UNE VRAIE MONDIALISATION, AU-DELÀ DES FAUSSES VALEURS LIÉES AU CONSUMÉRISME. "

OF GOLD AND D'(IS)ILLUSION.
Shop window of a luxury store under the Louvre Pyramid, in Paris.
I TOOK THIS PHOTO BECAUSE I FOUND THAT BEAUTIFUL OVER THE MOMENT BUT DID'NT KNOW WHAT TO MAKE OF IT BECAUSE I DID'NT FIND MYSELF IN WHAT IT REPRESENTED.
AND THEN OTHER EVENING I LOOKED A FRENCH TV PROGRAMME CALLED " RETURN IN UNKNOWN LANDS " AND HERE IS THE COMMENTS OF FRÉDÉRIC LENOIR, PHILOSOPHER AND SOCIOLOGIST WHICH ILLUSTRATE WELL WHAT I FEEL IN FRONT OF THIS PHOTO AND WHICH ANSWERED THE QUESTION OF FREDÉRIC LOPEZ, THE TV HOST : WHY ARE WE SO TOUCHED WHEN WE GO TO MEET NATIVE PEOPLES ?
" TODAY, IN WEST, THE ESSENTIAL VALUES ARE SUPERFICIAL VALUES. THE CONSUMERISM, THE IDEOLOGY OF THE CONSUMPTION PERSUADE US THAT TO MANAGE OUR LIFE (TO BE HAPPY...) IT IS NECESSARY TO HAVE A ROLLEIX (OR A BAG OF A FAMOUS BRAND) WHEN WE'RE 50 YEARS!

AND WHEN WE GO IN PAPUA (OR IN NIGER, IN BURKINA FASO, IN BOLIVIA, ETC...) WE REALIZE THAT IT IS NOT TRUE ! THAT FINALLY ALL THE VALUES WHICH MOTIVATE US, WHICH ARE THE MAINSPRING OF OUR SOCIETIES, ARE SUPERFICIAL VALUES AND THAT DEEPER VALUES WHICH TOUCH OURS HEARTS ARE THE SAME THAT THESE PEOPLE OF THE END OF THE WORLD.
THAT SHOWS THAT THERE ARE UNIVERSAL VALUES ON WHICH WE CAN BASE THE REAL GLOBALIZATION, BEYOND THE FALSE VALUES BOUND TO THE CONSUMERISM. "

Pentax K-x 1/320 second F/8.0 ISO 1600 39 mm (35mm equiv.)

paris

Tous les contenus présents sur le blog http://evelynedubos.aminus3.com/ sont couverts par le droit d’auteur.
En vertu de l’article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle,
toute reprise sans accord de l'auteur est répréhensible.
Sauf accord préalable demandé par mail,
l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE.